Un coq peut en cacher un autre !!!

 

En Octobre dernier je suis allée chercher mes trois nouvelles petites protégées, comme je l’ai écrit dans l’article sur le sujet (les dernières ptites nouvelles).

Je suis donc revenue avec mes  3 cocottes, “Pomponnette” poule soie fauve, “Pimpitou” poule d’élevage type Rhode Island , et  Pantoufle petite poulette Sabelpoot porcelaine citronnée.

Pantoufle Octobre 2019

L’hiver, plutôt doux, est passé. Tout le monde a trouvé sa place dans le petit poulailler.
Malheureusement après Nuage et Dentelle, ce fut le tour de ma douce Eulalie de mourir, me laissant bien triste. Elle n’était “plus pareille” depuis les chaleurs harassantes de l’été. Ce qui revient à constater que la canicule fait des dégâts sur le moment, certes, mais aussi en décalé car elle fragilise les organismes et ceux plus fatigués que d’autres, lâchent un peu plus tard. Il y a donc des pertes qui ne sont pas toujours quantifiables immédiatement “après”.

Le petit poulailler a donc continué sa route avec la nouvelle génération.

Pacotille, ma Marans, véritable “reine mère” tant dans le comportement, que la fonction. Elle a donc pris la place de chef.
Ah…… Pacotille….. ben c’est Pacotille quoi !!!! Je l’aime bien ma “ronchon”.

Pacotille/Escampette 03/2020

En dessous, on a le duo Escampette/Minute. Puis Pimpitou qui est arrivée à se faire une place dans cette équipe, s’y retrouvant plus par la taille sans doute, qu’avec les petites poulettes Pomponnette et Pantoufle.
Soudées, ces deux dernières arpentent le terrain en n’étant jamais bien loin l’une de l’autre.

Les pontes ont commencé pour Pimpitou et Pomponnette vers début Janvier. Pantoufle ne semblait pas pressée, mais comme ici la rentabilité n’est pas une priorité, je ne me suis pas vraiment inquiétée. En plus un peu sauvageonne par rapport aux autres, je la laissais tranquille.

Puis, un soir de fin Janvier, me questionnant quand même sur cette petite poulette, je me suis réellement penchée sur son cas. Et là………en écartant les plumes arrières………. elles étaient là, citronnées, bien pointues, prêtes à sortir vraiment du plumage pour commencer leur parure…… des lancettes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ah, ben elle est pas prête de pondre ma cocotte !!!! Les lancettes, signe s’il en est un, que nous avons un coq devant nous.

Après avoir intérieurement maudit mon “fournisseur” qui me fait le coup pour la 2e fois (va falloir qu’on cause😏), j’ai décidé de rester patiente et que “je verrais bien”.

En effet, ceux qui suivent nos aventures se souviennent que l’expérience “Pollen” avait été un peu compliquée pour moi face à son agressivité territoriale, mais aussi pour mes cocottes, habituées à une certaine tranquillité que ce beau séducteur mettait terriblement à mal.
La sérénité était revenue dans les semaines qui avaient suivi son départ et les prostrations de certaines avaient disparu.

C’était donc acté : plus de coq ici.

Mais hop, voilà que ce mini–coq “de rien du tout” déboule, en tenue de camouflage, ni vu ni connu, et on recommence !

Entente tacite, donc, entre lui et moi, les yeux dans les yeux, et  mon bonnet face à sa crête : ” C’est sûr qu’au niveau de la taille tu n’as rien à voir avec le précédent, mais fais gaffe, je te garde SI tu es sympa, ok ????” . “Tu as les cartes en pattes et je t’ai à l’œil”.  Bon…. le message était clair.

J’ai donc observé.
Plutôt tranquille et débonnaire, toujours en balade avec sa copine, le petit pépère  s’est doucement transformé en un joli coq de son espèce et continue (il y a encore quelques fioritures “plumesques” à mettre).

                                                                                                   Pantoufle 04/20

La période où Pomponnette a eu des envies de maternité, couvant avec acharnement (les poules soie sont des spécialistes du genre), a été un peu compliquée pour lui, il était plus solitaire et passait parfois du temps au poulailler avec elle. Puis quand tout est rentré dans l’ordre, ils ont repris leurs balades en duo, tranquillement, comme c’est le cas aujourd’hui.

Donc on va dire que pour l’instant Monsieur Pantoufle est en train de s’installer dans la vie du petit poulailler !!!! 😊

Pantoufle 05/20

4 réflexions au sujet de « Un coq peut en cacher un autre !!! »

  • 8 mai 2020 à 18 h 50 min
    Permalink

    Ah ah ! Les lancettes…
    Moi de même, je m’étais promis de ne plus garder de coq, mais Elmer et Winnie sont amoureux et je n’ai pas eu le cœur de les séparer. En fait, Elmer est un amour de coq !

    Répondre
    • 8 mai 2020 à 19 h 32 min
      Permalink

      Je serai ravie de voir Elmer en photo, avec sa Winnie Françoise. Ah..l’amour !!!!! ♥

      Répondre
  • 8 mai 2020 à 20 h 42 min
    Permalink

    j’ai été ravie de retrouver le récit de ton poulailler après l’été caniculaire et un hiver qui an’a pas été très long – l’aventure est repartie avec ta cocotte devenu coq – si il est gentil et débonnaire il n’y a pas de raison qu’il parte je pense – c’est sûr que pour pondre des oeufs çà devait lui être difficile (lol) – c’est toujours la roulette “poule” en quelque sorte quand tu renouvelles ton cheptel – bisous bien forts

    Répondre
    • 9 mai 2020 à 14 h 56 min
      Permalink

      et oui !!!! bisous

      Répondre

Répondre à Françoise Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *