La mue

La mue

Les feuilles tombent ? Les plumes aussi !

Nos cocottes font comme nous, elle changent de tenue pour affronter l’hiver.

La mue : c’est normal, en fin d’été ça commence et ça s’étire sur l’automne. D’autres ont ce qu’on appelle des mues tardives mais c’est plus gênant quand ça arrive alors que le froid est déjà installé car notre drôle d’oiseau sera plus fragilisé.

Une fois par an, comme dit dans mon chapitre sur le sujet (voir au fil des saison/l’été) les oiseaux remplacent leur plumage usé pour pouvoir affronter l’hiver dans de meilleures conditions, avec un plumage tout neuf et bien protecteur contre froid et humidité. Un an de “vie de poule” a abîmé l’ancien, les pontes, les couvaisons, etc.

Les jeunes de l’année ne muent pas, ils l’ont déjà fait en changeant leur duvet contre des plumes. Ils sont encore tous neufs (eux…) !

Je note cette année que celles qui ont passé du temps à couver obstinément, (malgré toute l’énergie que j’ai pu mettre à les en dissuader, articles sur le sujet), et qui de fait ont moins entretenu leur plumage pendant ces mois passés, ont eu une mue assez spectaculaire !

En tête du groupe des déplumées Nougatine et Eulalie sont vraiment bien placées. Si d’autres ont perdu quelques plumes, franchement ces 2 là ont fait très fort.
Nougatine les a perdues sur quelques jours, Eulalie en 24 heures !!! Jamais vu ça moi…. Le matin on ouvre à une poule qui a perdu quelques plumes, le soir on voit arriver pour son repas “un truc” assez indéfinissable.
Après un gros fou-rire (je pense  l’avoir un peu vexée…) j’ai fini par la plaindre car pas facile à assumer de ressembler à ça et d’être de fait, assez vulnérable.
Au vu du volume de plumes sur une Brahma, quand elles les perdent en masse, ben…… c’est aussi  impressionnant au sol (une impression d’oreillers qu’on aurait crevés dans une bataille) que sur elles qui sont méconnaissables et pour le coup, je le dis : vraiment moches…,pour ne pas dire ridicules !!

Alors là, sincèrement, si un “ami des animaux” passe dans le coin, je suis bonne pour un signalement à la SPA…

Des épouvantails je vous dis !!!!

Nougatine Mue 2018
Eulalie Mue 2018

Par contre ce que je trouve d’assez stupéfiant c’est la vitesse de repousse. Chaque jour il y a une évolution.
Il y a 10 jours Eulalie ressemblait à un poulet “prêt à cuire”, En milieu de semaine elle avait les tubes des nouvelles plumes qui apparaissaient, ce week-end ils étaient complètement formés et aujourd’hui les nouvelles plumes en sortent. Si tout va bien je devrais donc retrouver mes grosses doudounes ambulantes dans pas trop longtemps, et mes mini dindons devraient se sentir bien mieux aussi.

naissance des tubes des nouvelles plumes

 

les plumes commencent à sortir des tubes

C’est une période où elles sont fragilisées. Donc par définition il faut les aider à passer ce cap qui leur demande beaucoup d’énergie.

Inutile de dire que la ponte est plus qu’en baisse. Elle est même quasi inexistante. Les seules qui sont encore vaguement actives sont celles qui n’ont pas encore attaqué leur relooking, ou alors très peu.
Bon mes emplumées (quoi que sur ce coup-là….) ne peuvent pas tout faire, et au vu du boulot que ça représente, je les comprends.
Alors on les bichonne !!!! Pâtées enrichies comme je l’ai dit dans les chapitres sur le sujet. Y a rien de tel ! Huile de foie de morue, vers de farine et autres gourmandises seront plus que bienvenus chaque jour. Protéines, verdure, riz, etc. tout ce qu’on peu mettre pour les aider à passer ce cap sera utile. Les seules céréales distribuées sont peut-être un peu “justes” en cette période épuisante pour elles.

Attention à cette période qui peut aussi être tentante pour le picage !
Une peau nue sur une grande surface peut attirer les “copines” mais si elles sont nourries correctement et pas stressées par d’autres facteurs, on y échappe sans problèmes, pas connu ça chez moi, tant mieux.

Et petit rappel….

Si la mue est normale, une poule qui perd ses plumes à d’autres périodes, qui a des croûtes sur la peau, des plaies ou autres, ce n’est pas normal. Il faut donc identifier les raisons et si on n’y arrive pas se faire aider par un vétérinaire pour soigner la cocotte en question. C’est signe d’une carence ou d’une infection parasitaire pouvant être bien plus grave et mener à la mort de l’animal.

Eulalie contemple ses vêtements tombés au sol ! “C’est à moi tout ça ??? ♪ ♫ ♫ mon truc en plumes, plumes de zoizos, de zanimos ♪ ♫ “

Mue Eulalie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez:
Ma page Facebook